Je suis Charlie

«  Je suis Charlie »

 10891541_10152926477871140_3940313637853019212_n

Une matinée de grisaille à Paris

 

Branchée sur RFI, vers 11h ce matin, j’entends une annonce un peu confuse : le siège du journal satirique Charlie Hebdo aurait été attaqué. Quelques minutes plus tard, l’information se précise. Des blessés, des morts, la France est frappée par une attaque terroriste au cœur de sa capitale.

 

Cela se passe à quelques centaines de mètres de chez moi. A quatre pâtés de maisons du canal St Martin, deux fous ont abattu deux policiers, puis ils ont tiré sur des dessinateurs et des journalistes qui, pour seules armes, étaient munis de crayons et de papiers ! L’horreur…

 La liberté et la démocratie sont les cibles de ces terroristes qui tuent en évoquant le nom de Dieu. Indignation. Les mots sont faibles pour exprimer le choc et la révolte qui habitent aujourd’hui les amoureux de la vie, de la liberté…Tout le monde est  abasourdi.

 

Place de la République

 photo place de la repu copie

Vers 18H, une foule condensée se retrouve Place de la République. Les visages sont graves, les mines refermées, certains portent des pancartes de noir et de blanc avec pour titre : « Je suis Charlie ». Difficile de se frayer un passage au cœur de ce rassemblement qui regroupe des personnes de tout âge, quelques parents avec leurs enfants, des anonymes comme moi…Être là. Juste là. Ensemble.

Quelques bougies. C’est étrange de traverser une telle masse humaine si silencieuse. A un moment, des applaudissements retentissent quand des manifestants escaladent la statue de la République au centre de la place avec des pancartes «  nous n’avons pas peur ». « Liberté». « Nous sommes tous Charlie ».

 Il n’y a pas de policiers. Les rues alentours grouillent de monde : autour de ce drame, les français se rassemblent pour exprimer leur révolte et leur solidarité. « L’union fait la force » dit le proverbe. Nous en avons bien besoin…Ces fous qui tuent au nom de quoi ? de Dieu ? Dans quel but? Tuer l’humour ? La liberté d’expression ? La démocratie? Que veulent-ils ?

Nous ne nous tairons pas…Nous résistons, ici et maintenant.

The following two tabs change content below.
passage
Réalisatrice et photographe, j'ai une existence semi-nomadique : je suis souvent de passage...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *